dimanche 30 octobre 2011

Consum'Reporter parle du Régime Dukan

Avec l'arrivée de l'été, les vacances, la plage et le bikini, j'ai décidé de perdre mes quelques kilos en trop. Ou au moins, d'essayer... Il ne me restait qu'un mois pour perdre 5kg. Pas facile...

Une amie m'a donc parlé du régime DUKAN, qu'elle avait elle-même réalisé avec succés. Après quelques instants de réflexion et la lecture d'un  de ses bouquins, je me suis lancée avec le soutien de mon compagnon!

Première étape : faire disparaître les aliments interdits de mes placards et acheter ceux qui sont autorisés. Et, croyez-moi, ils sont nombreux contrairement à ce que tout le monde pense. Le son d'avoine, les oeufs, les crustacés, la viande, le poisson, les condiments... Des aliments que l'on peut cuisiner et consommer à volonté (hormi l'avoine). D'ailleurs, je vous conseille vivement de vous procurer le livre :" Je ne sais pas maigrir ", pour ceux et celles qui souhaitent se lancer. Tout y est détaillé et il vous guidera dans votre régime.

J'ai alors entamé la première phase, la phase d'attaque, estimée à trois jours pour moi. Que des protéines ! Mais pour être honnête, j'ai très vite été carencée. Malgré l'euphorie de constater que dès le premier jour j'avais maigri, j'ai décidé d'introduire du 'vrai' sucre en dose raisonnable pour préserver ma santé : des fruits, ceux dits 'tolérés' (1 à 2 portions par jour). Je les ai introduits dès le début du régime et m'y suis tenue jusqu'à la fin. C'est pourquoi ils n'ont pas parasité les résultats.

J'ai ensuite débuté la phase de croisière, au cours de laquelle j'ai dû alterner les protèines/légumes et les protéines pures. Sachez que l'on redécouvre les saveurs et que l'on ne mange plus les légumes de la même façon. On les déguste... Heureux, de pouvoir varier le contenu de nos assiettes.

J'ai tenu bon jusqu'à la veille des vacances. Bien que j'aie beaucoup mangé pendant ces 30 jours, j'étais ravie de lire sur la balance une perte de 5kg! Une grande victoire pour la grande gourmande que je suis... J'aurais dû alors m'engager dans la phase de consolidation au cours de laquelle on réintroduit des aliments en conservant un jour de protéines pures par semaine. Mais en partant avec des amis en chambres d'hôtes, ce n'était pas gagné. J'ai donc mangé 'normalement' en évitant les féculents, les plats gras et surtout les aliments 'interdits' par Dukan comme l'avocat ou le raisin.

J'ai ainsi profité de mes vacances sans frustration. J'ai même eu l'occasion de déguster une gaufre liégeoise, des crêpes et des glaces. Mmmh...

A l'issue des 15 jours, le moment de vérité était arrivé... Et bien, vous pouvez me croire, je n'avais pas pris un gramme! Mes efforts ont été récompensés et j'ai démontré la véracité des dires de Dukan.


En revanche, je persiste à penser que ce régime doit être ponctuel et maîtrisé. La carence est dangereuse pour votre organisme, notamment si vous êtes fragile ou sportif.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...